10 août 2007

And so it is...

Pg66_1

Et bien ça y est, après m'être targuée de connaître le succulent plaisir de savoir qu'il y avait une suite d'Harry Potter que je n'avais pas lu, me voilà hélas rendue à l'évidence d'avoir, cette fois-ci, atteint le point final.

Que dire ? Ce livre est tout simplement le meilleur, selon moi, de la saga HP. On ne s'ennuie jamais (pas qu'on s'ennuie dans les autres mais il y a toujours des passages qu'on aime moins que d'autres). Dans cet ultime tome, on ne s'ennuie pas car il y a toujours de l'action, que le temps est compté et que beaucoup de personnes entrent en jeu.

J'aime le déroulement des événements, ni trop naïfs, ni trop inhumains. J'aime le fait qu'on ne sache jamais ce qu'il va se passer. On ne peut pas deviner ! J'aime aussi le fait que beaucoup de mystères se décryptent, que l'on commence enfin à tout comprendre.

J'aime, j'adore, que dis-je ? J'adule la fin ! J'aime l'avant dernier chapitre plus qu'aucun chapitre que j'ai jamais lu dans Harry Potter. Et j'aime le dernier pour le sentiment qu'il fait ressortir.

Comme tous les Harry Potter (surtout les derniers), ce livre m'a fait rire et pleurer, m'a fait sursauter, m'a choqué par moment, et éclairé par d'autres. Je crois que j'ai utilisé toutes les palettes d'émotions que JK Rowling avait mis à la disposition des lecteurs.

Et c'est si troublant d'arriver à la fin. Sans parler de l'histoire qui est fantastique, il faut quand même comprendre que beaucoup d'entre nous ont grandis avec Harry Potter. On a vécu avec Harry depuis ses 11ans, mais également les notres. Alors se dire que l'aventure est finie... ça fait un grand quelque chose.

Pour tous ceux qui ont fini le bouquin, je vous conseille vivement le site que Chewb mais en lien dans cet article et qui vous permettra d'en connaître d'avantage, une fois l'histoire terminée.

J'ai comme un énorme pincement au coeur, en me disant que je ne lirai plus de nouvelles aventures de Harry, Ron et Hermione.

JK, fais quelque chose !!!

J'étais tellement triste d'être arrivée à la fin, que j'ai dormi avec le livre serré contre moi.

EDIT d'EDIT : J'ai enlevé ce que j'ai mis en Edit. Fini ces histoires de fanitude effrenée pour un certain acteur ! ^^

Posté par calamityco à 13:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur And so it is...

Nouveau commentaire