23 mars 2008

Into The Wild - le livre

wild

Chose promise, chose due, voici donc la mini-critique de Into The Wild de Jon Krakauer, livre duquel est inspiré le film de Sean Penn. Enfin je devrais plutot dire Voyage au bout de la solitude, la traduction française officielle du livre.

Mais avant mon opinion, une petite 4e de couv' :

Il avait renoncé au rêve américain. Pour vivre une aventure extrême. En 1992, le cadavre d'un jeune homme est découvert dans un bus abandonné en Alaska, au pied du mont Mckinley, loin de tout lieu habité. Fils de bonne famille, Chris McCandless aurait dû en toute logique devenir un américain bien tranquille à l'avenir sans surprise. Mais, dès l'obtention de son diplôme universitaire, il décide de partir à l'aventure. Après avoir fait don de ses économies à une œuvre humanitaire, il entame son périple sous un nom d'emprunt avec sa vieille voiture, qu'il abandonnera un peu plus tard. Il sillonne le sud des Etats-Unis, subsistant grâce à de menus travaux, avant de réaliser son grand projet: s'installer au cœur de l'Alaska, seul, en communion avec la nature. Mais on ne s'improvise pas trappeur, ni homme des bois...

Tout d'abord, je pense que ce livre est vraiment très très bon et qu'il se complète bien avec le film de Sean Penn.
J'ai été très marquée par les différents témoignages des proches de McCandless, ou des gens qui ont croisé sa route à un moment ou à un autre. L'enquête que mène l'auteur, qui est avant tout journaliste, est très complète et très claire. Elle permet de comprendre le mode de vie de McCandless d'un point de vue exterieur (alors que le film traite du film du point de vue du personnage plutôt). Là où le film raconte ce qu'il s'est passé, le livre va plus en détails sur les enquêtes qui ont eu lieu par la suite, les hypothèses, les réactions et témoignages. Chose vraiment très intéressante, puisqu'elle permet de se rendre compte que finalement tout n'était pas si rose.

McCandless a vécu son rêve, mais en laissant de côté sa famille angoissée. On comprend que, même s'il avait beaucoup réfléchi à son mode de vie, sans vraiment laisser les choses prendre le dessus sur lui, il a quand même fait le choix de tout abandonner. Tout contact avec ses proches et tout sens du risque.

Le livre est aussi plein de détails très intéressants sur ses différentes rencontres, la façon dont les gens voyaient Chris, les circonstances de la découverte de son corps et la vie après sa mort.

Je ne suis pas mécontente d'avoir lu ce livre après avoir vu le film, respectant ainsi l'ordre chronologique des faits : d'abord l'aventure de McCandless, puis l'enquête de Krakauer.

Ca ne fait que rajouter en émotions, après celles qu'on a pu éprouver dans le film.
Mais ça permet aussi de modérer ses ardeurs concernant ce fameux rêve de laisser la civilisation de côté et de vivre sa vie en harmonie avec la nature. C'est beau, certes, mais la Nature n'est pas tendre et il faut bien connaître ses secrets pour y survivre.

Petit plus aussi : des anecdotes d'autres "explorateurs" de la Nature, ou aventuriers, qui permettent de faire une comparaison intéressante avec McCandless.

Prochaine lecture : Guerre et Paix, de Tolstoï. Autant vous dire que la critique n'est pas pour tout de suite ^^

Posté par calamityco à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Into The Wild - le livre

Nouveau commentaire