12 septembre 2007

Whatever people say I am, That's what I'm not

arctic

Et une petite note pour la rubrique musique ! Une !
J'avoue que je ne pioche encore pas dans la nouveauté en vous parlant de Whatever People Say I Am, That's What I'm Not, premier album des Arctic Monkeys. En effet, voilà cinq mois que leur second album, Favourite Worst Nightmare, est disponible dans les bacs...

Cependant, m'étant procuré leur premier disque récemment, je ne pouvais décemment pas vous laisser dans l'ignorance... J'adore cet album !

Je ne m'avancerai pas à vous en faire un descriptif pour la simple et bonne raison que je ne m'y connais absolument pas en instruments, ni en partitions, ni en culture musicale... Je peux juste vous dire que j'ai adoré !

Vous connaissez certainement quelques titres. Mais siii ! Souvenez-vous...



Aaaaah vous voyez !
Et vous pouvez entendre depuis quelques temps Fluorescent Adolescent passer sur les ondes. Celui-là je l'adule !

Bref, faute de pouvoir vous parler avec professionalisme de cet album, je ne peux que vous conseiller de l'écouter ne serait-ce qu'une fois car il vaut véritablement l'écoute !
Un style qui leur est propre, une voix - celle d'Alex Turner - reconnaissable entre toutes, des rythmes dynamiques et entrainants et de temps en temps plus calmes. Un délice !

Rappelons que les Arctic Monkeys sont un groupe pop-rock originaire de Sheffield, Angleterre, créé en 2002.
Alex Turner (chant), Jamie Cookie Cook (guitare), Nick O'Malley (basse, succédant à Andy Nicholson), et Matt Helders (batterie), connaissent rapidement un grand succès auprès du public. Lors de leur premier concert, ils distribuaient des CDs gravés de leurs morceaux au public, pensant qu'ils n'étaient pas assez bons pour être vendus (Damned qui sont les heureux chanceux à les posséder ?). Et finalement, le label Domino les découvre et ici commence la véritable aventure...

Ils sortent d'abord quelques maxis (CDs trop long pour être appelé album et trop court pour être appelé single) : Five Minutes With Arctic Monkeys (en 2005) et Who The Fuck Are Arctic Monkeys (2006), puis des albums désormais reconnu par le public et la critique : Whatever People Say I Am, That's What I'm Not (2006) et le tout récent Favourite Worst Nightmare (avril 2007).

Soulignons que leur premier album fut écoulé à plus de 360 000 exemplaires dès la première semaine de sortie, battant ainsi le record détenu auparavant par les Beatles !

Alors, si après ça, vous n'avez toujours pas envie de prêter une oreille plus attentive à ce groupe britannique, désormais cultissime pour moi, je ne peux vraiment plus rien pour vous...

Par ici le site officiel (Rien que le design vaut le détour !)

Posté par calamityco à 20:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Whatever people say I am, That's what I'm not

Nouveau commentaire