04 octobre 2007

Jane

austen

OH MY GOD !

Il me semble avoir vu la bande annonce il y a un certain temps mais je l'avais passée aux oubliettes.
C'est LE film qu'il faut que je vois ce mois-ci (s'il ne devait y en avoir qu'un seul). Absolument, ce mois-ci, dans deux semaines plus précisemment, c'est la grande surprise de ma journée...

Jane, le film biopic sur Jane Austen !

Je vous propose d'apprécier cette petite bande annonce :

Jane Austen, pour moi, c'est une grande, grande dame !
Je n'ai pas encore lu tous ses romans, mais ça ne saurait tarder.

J'ai adoré suivre les péripéties des soeurs Bennett dans Orgueil et Préjugés (Pride and Prejudice), tout comme je mourrais d'envie de connaître le dénouement de l'histoire des soeurs Dashwood dans Raison et Sentiments (Sense and Sensibility).

J'aime plonger dans l'univers de cette vieille Angleterre du fin XVIIIe-début XIXe. J'aime les descriptions des lieux pleins de poésie que dissémine Jane Austen au long de ses romans. J'aime les caractères originaux de ses personnages, en particulier les plus tétus. J'aime découvrir les rêgles en société de cette époque où l'on devait finalement toujours veiller à suivre l'etiquette.

Je me sens toujours hapée dans mes lectures, et j'adore ce sentiment. J'ai rarement ressenti cette excitation caractéristique que me font ressentir ces romans, comme si je ne pouvais m'empécher de lire la suite, même si mes yeux se ferment tous seuls... Cette excitation qui me motive à finir tout ce que j'ai à faire pour enfin pouvoir continuer l'aventure. Seuls les romans de Jane Austen et de JK Rowling me font cet effet (hé oui, malgré la différence notoire entre les deux styles, ce sont mes auteures préférées).

Cet été, j'ai eu l'occasion de lire Lettres illustrées de Jane Austen, plusieurs séries de lettres qu'elles adressaient à sa soeur, à ses frères, à ses cousins et neveux et nièces. On peut ainsi suivre sa vie d'auteure mais surtout de femme, baladée de villes en villes, découvrant et analysant tant de personnalités qui semblent l'avoir inspirée. Tout cela accompagné de dessins et peintures de l'époque. Et même des véritables manuscrits.

On y découvre une femme humaine, chaleureuse, soucieuse du bien-être de sa famille, peu encline à suivre les rêgles et n'ayant pas la langue dans sa poche. Plus tard, lors de correspondance avec sa nièce, on y découvre l'auteure, donnant des conseils à une cette jeune romancière, avec un maternalisme émouvant.

Je ne peux que vous conseiller toutes ces lectures, et je vous donne rendez-vous après le 17 Octobre pour vous donner mon avis sur le film !

Posté par calamityco à 14:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Jane

Nouveau commentaire